mapbalconaude
Zone : Les balcons de l'Aude

Toute la zone viticole située autour du Canal du Midi, surtout celle située au sud / sud-est du Minervois, est la zone la plus influencée par la mer Méditerranée (à peine 30 km à vol d’oiseau). Elle se caractérise par des températures souvent plus chaudes que sur l’ensemble du Minervois avec des amplitudes tempérées par l’influence maritime. Les pluies y sont assez bien reparties tout au long de l’année assurant une alimentation régulière pour la vigne. Les sols alternent entre des grès érodés plus ou moins profonds et des terrasses caillouteuses du quaternaire plus ou moins filtrantes.

Cette zone est la plus précoce du Minervois (de 2 à 3 semaines d’avance aux vendanges par rapport aux secteurs les plus tardifs) et assure une maturation des raisins rapide et régulière. C’est une zone de prédilection pour les cépages demandant beaucoup de chaleur tel que le Mourvèdre.

Zone : Le Causse

Cette zone viticole du Minervois est surtout marquée par son altitude qui dépasse 200m pour atteindre près de 500m. Il en résulte des baisses des températures nocturnes les plus importantes en Minervois et un réchauffement thermique plus lent au printemps. Le régime semi-montagneux de cette zone s’exprime également par des pluviométries plus importantes et plus régulières que sur l’ensemble du Minervois. L’autre grande caractéristique de cette zone est la dominance de sols calcaires pouvant présenter des pierrosités importantes en surface. Calcaires durs ou calcaires plus tendres, cette couverture du sol permet par rayonnement (du fait de sa blancheur) un réchauffement indirect des ceps et des grappes.

Du fait de sa position d’altitude, cette zone est dans les plus tardives du Minervois, et se caractérise par une maturation lente. Dans les vins, souvent plus vifs que dans d’autres zones, la gamme aromatique est marquée par la fraîcheur, la finale par des tannins pouvant demander 2 à 3 ans pour s’assouplir.

maplecausse
mapTerroirMourels
Zone : Les Mourels

Coincée entre les calcaires des Causses au nord et la Serre d’Oupia (qui culmine à près de 300 m d’altitude) au sud, ce secteur est l’un des plus chaud et des plus aride du Minervois. La végétation méditerranéenne qui se développe sur les hauts des Mourels (petits massifs collinaires) ne laisse la place à la vigne que quand la profondeur du sol exploitable y est suffisante. Les sols de grés dominent sur ce terroir, plus ou moins érodés, plus ou moins profonds. Visibles en bord de route ou dans les fossés, les bancs de grès sont des obstacles impénétrables même pour les racines de vignes.

Dans la continuité de la zone des Coteaux et des Contreforts, cette zone est l’une des plus précoce et des plus chaude du Minervois. Les vins y sont souvent concentrés, chaleureux et complexes caractérisés par des arômes de fruits confits et de cassis.

Zone: Le Petit Causse

S’étirant tout le long du piémont de la montagne noire, cette zone bénéficie d’une exposition sud presque systématique. Les cumuls de température y sont parmi les plus importants du Minervois et les pluviométries dans les plus faibles. Secteur chaud, aride et méditerranéen, la viticulture de coteaux y côtoie la garrigue. Cette zone est donc très contraignante même pour la vigne qui peut parfois présenter des phénomènes de blocage par manque d’alimentation hydrique. Les sols de grés érodés dominent sur ce terroir, coincés entre les premiers calcaires des Causses et les terrasses caillouteuses quaternaires des rivières de l’Ognon et de l’Argent Double.

C’est l’une des zones les plus précoces et les plus chaudes du Minervois. Les vins y sont souvent concentrés, chaleureux et complexes caractérisés par des arômes de fruits confits.

maplepetitcausse
mapTerroirTerrasses
Zone : Les Terrasses

Face à la Montagne Alaric, porte des Corbières, et surplombant l’étang asséché de Marseillette, la zone centrale du Minervois est la plus tempérée, les influences méditerranéennes et océaniques y étant toutes deux fortement dégradées. Les températures y sont assez élevées même si les nuits y sont un peu plus fraîches que la moyenne et les précipitations peu abondantes. C’est une zone intermédiaire peu marquée par les excès et permettant à la vigne de se développer dans des conditions optimales. Là aussi, ce sont les sols de grés (plus ou moins profonds) qui dominent alternant avec les terrasses caillouteuses quaternaires. La zone spécifique de l’étang de Marseillette est composée, quant à elle, de sols alluvionnaires.

C’est l’une des zones du Minervois les plus tempérée, là où les excès du climat se font le moins sentir. Les vins y sont ainsi équilibrés, complets avec des fortes richesses en tannins, polyphénols et anthocyanes (couleur).