Arnaud

Chroniqueur Minervois

Il n’y a qu’à regarder autour de soi pour se rendre compte de la chance que l’on a de résider sur cette terre faite de paysages exceptionnels, bâtie par des hommes passionnés, fiers de leur travail, attachés à leur art de vivre. Le Minervois, j’y suis quasiment né. Et à chaque fois que la ville ou la vie ont voulu me retenir, une irrésistible attraction m’y a fait revenir.

De tout cela, la quarantaine venue, je m’en suis rendu compte. Et la passion pour la photographie, chevillée au corps depuis bien longtemps, mais en sommeil pendant quelques années, a fait le reste.

Il n’y a pas un matin, pas un soir, sans que je veuille saisir ces soleils levants ou couchants, ces ciels de brumes enveloppant un paysage de vignes, un mazet baigné de lumière, une capitelle isolée entre Minerve et Marseillette, entre Argeliers et Bouilhonnac, la tête dans les nuages.

Le Minervois, c’est assurément ma vie, mon quotidien, depuis toujours: mes souvenirs d’enfance, ceux de jeune adulte et désormais de père de famille sont définitivement ancrés ici.

Aujourd’hui, par ces quelques modestes contributions photographiques, j’ai voulu, à mon tour, témoigner de ma passion pour ce terroir qui recèle tant de secrets, de richesses que je découvre un peu plus chaque jour.

Les articles d'Arnaud